Творчество Жизнен път Ботевата чета Галерия Библиография Контакти Конкурс за химн
Поезия | Публицистика | Издателска дейност | Преводаческа дейност | Философски и политически възгледи | Преводи
 
Начало

E-mail

Карта на сайта

Принт
 

A mon premier amour

Abandonne ce chant d'amour,
Ne verse pas de poison dans mon cœur.
Je suis jeune, mais j'ai oublié ma jeunesse
Et même si je m'en souviens
Je refuse de déterrer
Ce qu'aujourd'hui j'ai pris en haine
Et, devant toi, foulé aux pieds.

Oublie le temps où je pleurais
Pour un regard, pour un soupir.
Alors, j'étais esclave, je traînais des chaînes
Et, pour un seul de tes sourires,
Dément, je méprisais le monde
Et, dans la boue, je piétinais mes sentiments.

Laisse à leur passé ces folies.
Dans mon cœur, l'amour est éteint.
Tu ne peux plus le ranimer
Car il n'y règne que douleur
Et tout est recouvert de plaies.
Mon cœur s'enveloppe de haine.

Ta voix est belle, tu es jeunen
Mais entends-tu chanter les bois?
Entends-tu sangloter les pauvres?
Mon cœur m'attire vers les terres
Où le sang humain se répend.

Laisse ces mots emoisonnés
Ecoute gémir la forêt.
L'orage séculaire gronde
Mettant au monde, mot à mot,
Les récits des temps anciensn
Chantant les nouvelles souffrance.

Chante donc un chant pareil,
Un chant de douleur, jeune fille:
Comment le frère vend son frère,
Comment dépérit la jeunesse,
Chante les larmes de la veuve,
Les petits enfants sans foyer!

Chante ou tais-toi, va-t-en!
Tout près de s'envoler mon cœur déjà palpite,
Ma bien-aimée, mon cœur s'envole, comprends-moi:
Là-bas la terre retentit
De clameurs terrible, haineuses,
De chants d'agonie et de deuil...

Là-bas l'orage rompt les branches,
Le sabre les tord en couronnes,
Là-bas les ravins sont des gouffres,
Les balles sifflent dans le vent,
La mort est un tendre sourire,
La tombe froide un doux repos.

Ah! quelle voix me chantera
Ces tristes chants et ce tendre sourire?
Que je puisse lever mon verre
Et proférer des mots sanglants
Qui font taire l'amour lui-même!
Et ce n'est qu'à partir de là
Que je chanterai ce que j'aime.

Poems

To My Mother

To My Brother

Sharing the Spoils

Hadzhi Dimitar

The Hanging of Vasil Levski

Poésies

A ma mère

A mon frère

Elégie

A mon premier amour

Adieux 1868

Les Haïdouks

Rapt d'une jeune fille consentante

La lutte

Le retour du pelè rin

La Saint-Georges

Le patriote

Hadji Dimitre

Dans la taverne

Ma prière

L'orage

La pendaison de Vassil Levski

Стихотворения

На прощанье в 1868 г.

Гайдуки (Отец и сын)

Борьба

Хаджи Димитр

Казнь Васила Левского

 
   Топ 100