Творчество Жизнен път Ботевата чета Галерия Библиография Контакти Конкурс за химн
Поезия | Публицистика | Издателска дейност | Преводаческа дейност | Философски и политически възгледи | Преводи
 
Начало

E-mail

Карта на сайта

Принт
 

La pendaison de Vassil Levski

O Bulgarie!
O ma mère, ô patrie chérie!
Pourquoi pleurer si tristement?
Et toi, corbeau, maudit oiseau,
Sur quel tombeau croasses-tu?

Je sais, je sais, mère, tu pleures
De te sentir en esclavage!
Ta sainte voix est impuissante,
C'est une voix dans le désert.

Pleure! Là-bas, près de Sofia,
Se dresse un gibet, je l'ai vu!
Et ton fils, l'unique entre tous
Y pend de son terrible poids.

Le corbeau hideux y croasse
Et les loups hurlent dans la plaine.
Et les vieillards implorent le ciel,
Les enfants crient, les femmes pleurent.

L'hiver chante ses mauvais airs,
Les rafales couchent les ronces.
Le froid, le gel, le désespoir
Te comblent le cœur de douleur.

Poems

To My Mother

To My Brother

Sharing the Spoils

Hadzhi Dimitar

The Hanging of Vasil Levski

Poésies

A ma mère

A mon frère

Elégie

A mon premier amour

Adieux 1868

Les Haïdouks

Rapt d'une jeune fille consentante

La lutte

Le retour du pelè rin

La Saint-Georges

Le patriote

Hadji Dimitre

Dans la taverne

Ma prière

L'orage

La pendaison de Vassil Levski

Стихотворения

На прощанье в 1868 г.

Гайдуки (Отец и сын)

Борьба

Хаджи Димитр

Казнь Васила Левского

 
   Топ 100