Творчество Жизнен път Ботевата чета Галерия Библиография Контакти Конкурс за химн
Поезия | Публицистика | Издателска дейност | Преводаческа дейност | Философски и политически възгледи | Преводи
 
Начало

E-mail

Карта на сайта

Принт
 

A mon frère

Il est dur de vivre, mon frère,
Parmi de brumeux imbéciles.
Dans les blammes mon âme brûle,
Mon cœur meurt sous des plaies cuisantes.

J'aime tendrement ma patrie.
Je conserve son héritage,
Mais, frère, je me perds moi-même
En haissant ces imbéciles.

Un chaos de pensées, de rêves
A crucifié ma jeune âme.
Ah! qui viendra poser la main
Sur ce cœur qui a trop de mal?

Personne! mon cœur ne connaît
Ni la liberté, ni la joie,
Mais pourtant il bat comme un fou
A l'écho des sanglots du peuple.

Oui, frère, je pleure en secret
Sur la triste tombe du peuple.
Dis-moi, que puis-je vénérer
En ce monde inerte et perfide?

Je n'entends rien, rien ne répond
Aux appels nobles et sincères.
Et ton âme, mon frère est sourde
Aux voix de Dieux, aux pleurs du peuple.

Poems

To My Mother

To My Brother

Sharing the Spoils

Hadzhi Dimitar

The Hanging of Vasil Levski

Poésies

A ma mère

A mon frère

Elégie

A mon premier amour

Adieux 1868

Les Haïdouks

Rapt d'une jeune fille consentante

La lutte

Le retour du pelè rin

La Saint-Georges

Le patriote

Hadji Dimitre

Dans la taverne

Ma prière

L'orage

La pendaison de Vassil Levski

Стихотворения

На прощанье в 1868 г.

Гайдуки (Отец и сын)

Борьба

Хаджи Димитр

Казнь Васила Левского

 
   Топ 100